Catégories  ›  Fétiche  ›  Tapettes & Fouets



Cravaches et fouets – Une longue tradition


Des faits intéressants concernant les cravaches et les fouets

Au temps de l'esclavage, on utilisait déjà les fouets pour punir ses propres serviteurs. À la fin du Moyen Âge, ceux-ci étaient également utilisés pour la torture. Mais aussi dans l'agriculture ou les sports équestres, ils sont et ont été un moyen populaire de pousser les chevaux. Les cravaches aussi ont leur provenance principales dans les sports équestres. Égale-ment pour les sorties militaires ce moyen était utilisé pour faire avancer les chevaux, les ânes ou les chameaux. Souvent, on ne frappait pas les animaux, il suffisait de frapper le sol et l'effet so-nore faisait avancer les quadrupèdes. Les cravaches et les fouets sont devenus de plus en plus po-pulaires dans le monde du jeu érotique et conviennent aux personnes qui préfèrent la douleur pendant le jeu amoureux. De même, la canne classique, qui était surtout utilisée pour punir les élèves dans le passé, est aujourd'hui un instrument populaire dans les jeux de rôle érotiques de l'école. La désir érotique naît non seulement par les coups, mais aussi à cause du jeu de pouvoir entre la personne dominante et l'esclave ou la servante. Par le changement des rôles de pouvoir l'utilisation des cravaches et des fouets devient encore plus intéressante et apporte plus de variété dans la propre vie sexuelle.

Quels sont les types de cravaches et de fouets?

De nombreux produits sont disponibles sur le marché qui sont adaptés aux novices et ne laissent pas les pros de la douleur indifférents. Les cravaches peuvent être acquises avec plusieurs "queues" (Flogger Whips). Plus le nombre de queues est élevé, plus la zone de la peau qui est "traitée" avec cet équipement de jeu érotique est grande. La douleur augmente également avec le nombre de queues de fouet. En outre, il faut une certaine expérience dans le fouettage. Le but n'est pas de blesser le partenaire soumis, mais de créer une douleur qui augmente la sensation de plaisir. Par conséquent, les fouets en cuir ne devraient être utilisés que par des professionnels qui ont de l'expérience avec l'instrument pendant les jeux sexuels. Les Floggers, quant à eux, ont un matériau plus souple et conviennent également aux amateurs qui veulent faire leurs premiers pas dans le monde de la SM. La précision est meilleure avec les fouets Flogger, parce qu'ils sont plus courts. Il est important que les deux partenaires s'habituent peu à peu à des douleurs plus intenses et apprécient ensemble la punition, peu importe s'ils utilisent un fouet, une cravache ou une canne de flagellation.

La douleur agréable de la punition – BDSM

Contrairement aux fouets, les cravaches ont une construction plate et sont particulièrement adaptées au débu-tants. Les instruments en cuir ou en similicuir avec lesquelles vous pouvez punir votre partenaire, peuvent également être achetés avec des rivets. Les jeux sexuels peuvent également être combi-nés avec d'autres accessoires tels que des masques ou des combinaisons en latex. Aussi le bon-dage avec des cordes ou des chaînes est une méthode populaire pour bien profiter des fouets ou des cravaches. Souvent les partenaires conviennent d'un Safeword qui permet au soumis de mon-trer au dominant la limite du châtiment à ne pas dépasser. C'est particulièrement fréquent dans la scène BDSM. La sévérité de l'utilisation dépend des intérêts personnels. De la caresse douce à la flagellation dure et ferme, vous disposez d'un large éventail de méthodes à utiliser. Beaucoup de gens sont également excités par les sons que les jouets font sur la peau. De nombreux modèles sont également très compacts et pratiques. Un fouet plus long peut aussi être facilement enroulé et utilisé à l'extérieur lors de fêtes ou de séances érotiques. La lingerie est également un plus pour exciter le partenaire qui devrait être puni avec un fouet ou une cravache.